Des vacances sur le territoire indien constituent une occasion pour découvrir l’art local. Il faut savoir que cette destination du sud de l’Asie attire plusieurs millions de voyageurs tous les ans. Les routards viennent entreprendre leur séjour en Inde en famille, en amoureux ou entre amis.

Parmi les attractions incontournables de ce pays, il y a, entre autres, les temples. Plusieurs édifices religieux méritent d’être visités dans cette contrée, mais étant donné le manque de temps, les globe-trotters sont invités à commencer leurs aventures au temple du lotus. Ce dernier se trouve à Bahapur, un faubourg du sud de Dehli. Comme son nom laisse entendre, la bâtisse prend la forme d’une fleur de lotus sur le point de s’ouvrir. Pour la petite anecdote, elle a été construite pour l’association bahá’ie. Son ouverture date de décembre 1986. En outre, les gens s’y retrouvent pour prier en silence quelle que soit leur appartenance religieuse. Le bruit est toléré uniquement dans le cadre de la lecture des textes saints de la religion bahá’ie.

Mînâkshî, une autre merveille architecturale indienne à découvrir

Une fois que les bourlingueurs auront quitté le temple du lotus, ils ont la possibilité de visiter un autre sanctuaire de l’État de Tamil Nadu pour poursuivre leurs séjours en Inde. Dans cette partie du territoire, plus exactement, dans la ville de Madurai se trouve le fameux temple hindou de Mînâkshî. Son architecture assez insolite attire les touristes venus de toutes les régions de la planète. Pour accéder aux lieux, les routards devront passer par des gopurams. Il s’agit de grands tours-portails qui se reconnaissent facilement grâce à leur structure adoptant le style dravidien. Leurs ornements colorés représentent des dieux, des démons ou encore des animaux. Par ailleurs, à l’intérieur du temple proprement dit, les nouveaux-venus verront le PorthamaraiKulam, un grand bassin rectangulaire qui renferme une légende. Selon un mythe local, si on plonge un livre dans le bassin en question et que celui-ci coule, cela signifie qu’il n’est pas bon. Ainsi, ce bassin aurait la capacité de juger la qualité d’un ouvrage.

Tirumala, une adresse à ne pas manquer

Séjourner en Inde aura donné l’occasion aux bourlingueurs d’apprécier 2 magnifiques temples. Pour finir leurs vacances en beauté, ils ont la possibilité de découvrir un dernier temple, dont l’architecture n’a rien à envier avec ceux déjà visités dans une première partie du voyage. Le joyau en question n’est autre que le sanctuaire de Tirumala qui est situé à environ 15 km de la ville de Tirupati. Quand les globe-trotters arriveront sur les lieux, ils verront un immense édifice surmonté d’une grande coupole. Il convient de noter que cette dernière est plaquée en or. Pour information, l’or est visible un peu partout dans le site. En outre, les gens qui viennent sur place sont surtout des pèlerins qui rendent hommage à la divinité nommée Venkateswara. Les fidèles emmènent sur eux diverses offrandes, dont des cheveux.

Yves

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot gosgx ?

Fil RSS des commentaires de cet article